• Francoise Tissier

Ni avec, ni sans raison qu’elle liberté !

Dernière mise à jour : 10 mai


Il faut bien le reconnaître, il n’est pas dans notre habitude de faire les choses sans raison .


La raison est le domaine de prédilection sur lequel repose notre ego . Nous nous disons " je fais ça pour... " " je fais ça parce que ... " "je fais à cause de ..." Quelle soit bonne ou mauvaise, dans les 2 cas la raison est le faire valoir de notre ego .

Que ce soit une raison "mauvaise ou difficilement acceptable" comme "je l'ai fait parce qu'il m'a mis en colère, il m'a accusé à tord" ce qui sous entend ce n'est pas vraiment de ma faute ou que ce soit une raison "bonne ou facilement acceptable" comme "je l'ai fait pour l'aider, pour lui plaire..." ce qui sous entend je suis quelqu'un de bien ou même de dire "je l'ai fait sans raison" . Cela revient dans tous les cas à trouver une manière de se justifier .


Mais notre ego, si on n’y prend pas garde, est un bel illusionniste .

A travers le mental, il nous sert, bien souvent, des réponses toutes faites sur les raisons qui nous font réagir ou agir et qui en masque des plus profondes.

Pourquoi me direz vous ? Tout simplement pour prouver qu’il existe, qu'il contole .

En nous empêchant, d’aller voir plus profondément à l'origine, la raison première qui nous pousse réellement à avoir tel comportement ou telle réaction, il garde les commandes et nous prive ainsi de notre liberté d'être .

Ces raisons sont multiples et variées comme combler un manque, se prouver ou ne pas admettre quelque chose ...En fait, vous l'aurez compris un sentiment tapis au fond de nous depuis longtemps et qui inconsciemment nous empoisonne...?

Des raisons qui nous poussent à courir sans cesse après l’argent, le bonheur, la reconnaissance, l’amour, la bonne attitude … ou à rester figer inexorablement dans la tristesse, les lamentations, les jugements, un certain mal-être, une zone de confort étriquée ...

Et si nous n’allons pas voir au fond de nous, impossible de changer,d'en sortir ; nous restons prisonnier de nos habitudes comportementales, sous couvert de "raisons", et même , et cela va peut-être vous surprendre, si celles-ci sont louables .

Allez au fond des choses peut déranger mais cela donne la possibilté d'apprendre à mieux se connaître et de comprendre le mécanisme qui est en jeu .

En mettant en lumière les raisons 1er qui nous animent, dans différentes situations, nous pouvons alors entrevoir et franchir la porte vers un chemin libérateur .


Mais pas toujours facile d’y voir clair tellement il y a du brouhaha de pensées dans la tête !

La méditation est un moyen extraordinaire pour y parvenir . Quoi de mieux que le silence pour mettre en sourdine le flots de nos pensées compulsives .

En laissant circuler librement les pensées parasites, les raisons 1er se dévoilent naturellement et nous pouvons vivre alors progressivement en pleine clarté .


Cela demande du courage de regarder en soi mais le jeu n’en vaut il pas la chandelle ? Nos barrières inconscientes volent en éclat et nous nous ouvrons à un espace d’infini liberté .

Imaginez, maintenant que vous fassiez simplement quelque chose simplement , ni avec, ni sans raison .

Alors là tout va bien !

Tout va simplement de soi , dans la spontanéïté !

Détaché de votre ego, vous êtes dans l’attitude juste que vous confère votre véritable nature . C’est l’élan de vie qui vous anime et vous porte alors et les choses se font d'elles-mêmes !

Plus rien à prouver, plus rien à justifier...vous agissez au mieux, dans la fraicheur de l'instant présent, en fonction de ce que vous êtes réellement !

Imaginez alors comment vous vous sentiriez ?


La meilleure façon de le savoir c'est de le vivre réellement .


Et pour cela je vous propose de tenter l’expérience en commençant, tout simplement à méditer !


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout